Le mot du maire

Vous l’avez constaté, vous l’avez peut-être déploré et je peux le comprendre : l’entretien des espaces publics n’est plus
le même que les années passées.
J’ai voulu consacré quelques lignes à ce sujet important pour vous expliquer cette situation.
Depuis cette année, il est interdit de traiter la majorité des espaces publics avec les traditionnels produits phytosanitaires.
Si on ne peut que se réjouir de la suppression de ces produits nocifs utilisés sur le long terme, il faut accepter que l’espace public laisse apparaitre mauvaises herbes et autres mousses.
Pensez que nos 2 Agents Municipaux peuvent entretenir l’ensemble de l’espace public avec ratissoires et débrousailleuses, estuneutopie !!

A ce jour nous travaillons avec nos voisins et amis de Manéglise pour la mise en place d’un plan de gestion différencié.

Ce document sera un outil précieux pour mieux appréhender la gestion et, dans le futur, la création des espaces publics.
Chose importante également, seule la mise en place de ce plan de gestion différencié permettra d’obtenir des subventions en 2018 pour l’acquisition du matériel performant et nécessaire facilitant l’entretien de notre village.
A la lecture de ces quelques lignes, vous comprendrez, je l’espère, que l’entretien des espaces publics d’un village est bien compliqué avec ces nouvelles dispositions et qui plus est, en période de restriction budgétaire.
Comme toute nouveauté, ces nouvelles règles paraissent excessives. Pourtant avec le temps, nous trouverons les solutions, nous nous adapterons et nous finirons par dire que
c’était important d’en arriver là.
Pour en terminer avec une note d’humour, il existe une autre solution à ce problème …. Chaque Rollevillais décide de se charger de l’entretien d’un linéaire d’espace public !!!!!

Cet article est paru dans le Rolleville info N° 78 de Septembre 2017